JMRI® connects to...

Supported Hardware

Installation

Applications

Tools

JMRI provides powerful tools for working with your layout:

Layout Automation

JMRI can be used to automate parts of your layout, from simply controlling a crossing gate to running trains in the background.
Donate to JMRI

Documentation Matériel:LocoNet® Autonome

Contenus

Introduction

Un LocoNet® "Standalone" (autonome) est un bus LocoNet qui n'a pas de centrale LocoNet. Puisqu'il n'a pas de centrale LocoNet, il ne peut pas commander de locomotives et ne peut pas directement influencer le signal DCC de voie créé par une centrale DCC.

Il y a plusieurs situations où un bus LocoNet autonome est utile. Quelques unes de celles-ci sont listées ci-dessous:

Cette page donne quelques suggestions générales pour la mise en œre d'un LocoNet Standalone ainsi que des suggestions pour la configuration du logiciel JMRI pour faire usage de la version LocoNet autonome.

Configuration JMRI

Pour que JMRI communique avec un LocoNet indépendant, l'ordinateur JMRI nécessite un dispositif adaptateur LocoNet pour un LocoNet indépendant. Chaque adaptateur est configuré sur une "Connexion" JMRI séparée dans les paramètres "Connexions" JMRI sous les "Préférences" JMRI. Chaque connexion doit être configurée suivant les instructions générales données dans la page JMRI Hardware Guide: Digitrax DCC Chaque connexion doit être configuré suivant les instructions générales trouvées à la page JMRI Guide Matériel: Digitrax DCC.

Ecepté comme noté ci dessous pour le PR3, la connexion JMRI pour le LocoNet Autonome doit spécifier le "Type de Centrale" de "Stand-alone LocoNet".

Un LocoNet "autonome" généralement ne contrôlera pas les ressources matérielles associées avec la "gestion régulateur", "gestion de l'alimentation voie", "gestion de la centrale;", et généralement ne fournira pas une voie de programmation. En tant que tel, une connexion LocoNet autonome ne sera généralement pas être associé à "Régulateurs", "Commande Alimentation", "Centrale" ou "Programmateur" sur le volet "par Défaut" du panneau JMRI des "Préférences" .

Considérations Matérielles

Le bus "LocoNet" qui a tout la signalisation électrique requise par tous les dispositifs LocoNet nécessite une centrale basée sur LocoNet, tels que le Digitrax DCS100 ou Digitrax DB150. Certaines applications n'ont pas besoin de toutes les fonctionnalités offertes par la centrale Digitrax. C'est là que le bus LocoNet autonome est utile.

Différents dispositifs de LocoNet nécessitent des caractéristiques différentes de LocoNet.Les fonctions clés LocoNet qui sont normalement fournies par une centrale de basée sur LocoNet comprennent: "La gestion d'emplacement", le signal "de RailSync", cessation du signal de données LocoNet, etl'horloge rapide maître. Le tableau ci-dessous montre quelques dispositifs LocoNet et leurs exigences.

Centrale et Boosters
DeviceGestion des Slot RailSyncFin Du Signal de Donnée LocoNet Horloge Rapide Maître
Digitrax DCS100/DB150/DCS50/DCS51 (comme centrale)FournitFournit signal DCC FournitFournit
Digitrax DCS100/DB150/DCS50/DCS51 (comme booster)Signal DCC requis
Uhlenbrock IntelliboxFournitPeut fournir un signal DCC ****Fournit?
Uhlenbrock Daisy System (Régulateur Daisy plus booster Power2) FournitPeut fournir un signal DCC *Fournit?
Centrale non LocoNetPeut fournir un signal DCC * Fournit?Fournit?
Equipements Interface Informatique
AppareilsGestion de Slot RailSyncFin Du Signal de Donnée LocoNet Horloge Rapide Maître
Digitrax PR3 (en mode MS100)Facultatif Requis, peut fournir
RR-CirKits LocoBuffer-USB Rev nFacultatifRequis pour Alimentation ** Requis, ne peut pas fournir
RR-CirKits LocoBuffer-II/LocoBuffer-USBFacultatifRequis pour Alimentation ** Requis, peutfournir
LocoBufferFacultatifRequis, doit fournir ***
Régulateurs LocoNet
EquipementGestion de slotRailSync Fin Du Signal de Donnée LocoNetHorloge Rapide LocoNet
Digitrax DT100x/DT200x/DT300x/DT400x/DT402x RégulateurRequisFacultatif, pour l'alimentation RequisFacultatif
Quelques autres Equipements LocoNet
EquipementGestion de SlotRailSync Fin Du Signal de Donnée LocoNetHorloge Rapide Maître
Digitrax LNRPRequière signal DCC Requis
Digitrax DS54/DS64 Requis si connecté à LocoNet
Digitrax BDL16/BDL162/BDL168Requière signal DCC Requis, peut fournir
Digitrax PM4/PM42 Requis, peut fournir
Digitrax SE8C Requis
UR90/UR91/UR92/UR92CERequis Requis
(DIY)LocoIO/LocoServo Requis
Team Digital SIC24/SIC24AD/SRC8/SRC16 Requis
RR-Cirkits TC-64Requis pour almentation ** Requis
RR-Cirkits LNCP Requis
RR-CirKits LocoNet-Terminator Peut fournir alime DCPeut fournir Terminaison
RR-CirKits SSB-Gateway Peut fournir alime DCPeut fournir Terminaison
Logic Rail Technologies LocoNet Fast Clock RequisRequis, peut fournir

*Certains circuits peuvent être nécessaires pour générer les signaux de RailSync depuis un booster non-LocoNet. Voir RailSync à partir d'une centrale non Digitrax, ci-dessous.

** Les appareils LocoNet avec des interfaces LocoNet opto-isolées doivent prendre l'alimentation à partir des fils de RailSync LocoNet pour alimenter le côté LocoNet de leurs interfaces opto-isolé. Ces dispositifs peuvent ne pas exiger que les fils de RailSync aient une copie du signal DCC de la voie, mais ils ont besoin de tension et de courant suffisante. Une alimentation DC, comme illustré ci-dessous pour l'alimentation de RailSync à partir d'un bloc d'alimentation DC, est suffisante pour satisfaire le besoin de puissance de la LocoBuffer-II, the LocoBuffer-USBle LocoBuffer-USB Rev-n, et le TC-64. Si les fils de RailSync ne fournissent pas une tension suffisante, ces dispositifs seront incapables de communiquer de manière fiable avec LocoNet.

*** Certaines versions de LocoBuffer peuvent fournir une teminaison LocoNet si d'autres composants sont installés sur la carte LocoBuffer. Des versions d'origine de LocoBuffer n'ont pas de places pour les composants supplémentaires à installer. Ces commentaires ne s'appliquent pas à la LocoBuffer-II ou à la LocoBuffer-USB.

**** La documentation Intellibox note que seuls les boosters opto-isolés peuvent être connectés à ces connexionx LocoNet.Il est difficile de savoir si un périphérique utilisant le signal sur les lignes RailSync de l'Intellibox doit avoir un circuit d'opto-isolation.

Interruption du Signal de Données LocoNet

"L'Interruption" du Signal de Données LocoNet est quelque chose qui permet au chemin de donnée LocoNet de fonctionner. Un dispositif sur LocoNet doit fournir cette Interruption de sorte que tous les équipements LocoNet puissent communiquer sur les fils "données" de LocoNet. Sans cette interruption, des équipements LocoNet ne peuvent pas transmettre de messages LocoNet des un au autres.

L'Interruption du Signal de Données LocoNet peut se trouvée sous des nomss différents. Certains termes alternatifs sont listés ici. Le manuel BDL168 définit un cadre OPSW qui "permet à cette carte BDL168 de terminer LocoNet. Les équipements LocoBuffer -II et LocoBuffer-USB (excepté le LocoBuffer-USB Rev-n) présentent un cavalier qui permet à ces dispositifs de fournir une interruption LocoNet Maître. Le PR3 a un mode de fonctionnement où " PR3 a la capacité d' agir en tant qu'interrupteur de signal LocoNet. tous décrivent le terme utilisé dans le présent document, Interruption du Signal de Données LocoNet.

Certains matériels commerciaux qui peuvent fournir une Interruption du Signal de Données LocoNet

Interruption de données LocoNet fait maison

Une Interruption de Signal de Données LocoNet fait maison sera généralement similaire au schéma ici:

Image showing general LocoNet Data Signal Termination Diagram

Le bloc de cource de courant de 15 mA dans le schéma ci-dessus peut être mis en œre dans une grande variété de façons.

Dick Bronson montre un circuit d'une source de courant 15 mA qui peut être utilisé pour fournir l'Interruption de données LocoNet sur le site RR- CirKits sur la Page Notebook pour LocoNet autonome. Recherchez la section intitulée " Pull Up " qui montre un circuit avec deux transistors NPN 2N2222 et deux résistances. Le nœud du circuit montre que LN devrait être connecté aux broches LocoNet "Données" - les broches 3 et 4, comme le montre le schéma ci-dessus pour la connexion "Out" de la source de courant.

Le circuit de Dick doit être alimenté par une alimentation régulée 12VDC capable d' fournire au moins 15 mA. La borne négative de l'alimentation devrait être connectée aux broches LocoNet "Ground" - les broches 2 et 5. Cette alimentation peut être utilisée avec d'autres appareils pour autant qu'ils disposent d' pas chemin électrique de retour sur n'importe quel fil LocoNet, ou s'ils se connectent à la borne négative de l'alimentation directement sur les broches "Ground" LocoNet.

D'autres ressources Internet peuvent présenter des circuits d'Interruption LocoNet.

Informations techniques sur Interruption du Signal de données LocoNet

Techniquement, le terme "Interruptioné" peut être un peu trompeur. Pour nos besoins, signal de données LocoNet "Interruptible" est une source de courant qui fournit un courant positif 15 mA d'une alimentation 12 V, et qui est connectées aux broches "donné" LocoNet (broches 3 et 4), et qui est référencé sur les broches LocoNet "Ground" (broches 2 et 5). Cela donne un "pull-up" pour le " OU câblé " signalisation utilisé sur les fils de "données" LocoNet.

Certains documents Digitrax décrit des dispositifs qui peuvent agir comme le LocoNet "maître" et d'autres documents de Digitrax décrivent le "LocoNet Maître" comme (en partie) le dispositif LocoNet qui fournit la source de courant pour l' Lignes de données LocoNet. Ainsi, le terme "LocoNet Maître" peut parfois impliquer un dispositif qui peut fournir l'Interruption de signal de données LocoNet.

Dans ce contexte, "l'interruption de signal de données" ne se refère pas à une interruption d'une ligne électrique de transmission. Selon la documentation Digitrax, il ne devrait pas être nécessaire de prévoir un ligne de transmission d'électricité interruptible" sur le signal de données LocoNet.

"Génération" du signal RailSync LocoNet

Comme le montre le tableau ci-dessus, certains dispositifs LocoNet exigent que le Fils de RailSync sur le câble LocoNet soi alimentés ou sont une représentation précise du signal de voie DCC. Dans les cas où la version autonome LocoNet doit seulement fournir de l'électricité aux appareils LocoNet sur le LocoNet autonome, une alimentation simple qui fournit environ 1 Amp à 12VDC est suffisante. Dans d'autres cas, un ou plusieurs dispositifs LocoNet exigent une représentation exacte du signal de voie DCC sur le câble LocoNet autonome.

Certains matériels commerciaux qui peuvent fournir une alimentation DC aux fils LocoNet RailSync

Alimentation RailSync partir d'une alimentation DC

Pour les cas où le LocoNet autonome a besoin pour alimenter les lignes de RailSync mais ne doit pas besoin fournir une version basse puissance du signal de voie DCC, une alimentation simple, reliée au RailSync de LocoNet et aux fils "Masse" est suffisante. Le schéma ci-dessous montre un tel circuit.

Image showing a circuit for simple power supply for RailSync+/-

Notes:

RailSync d'une centrale Digitrax

Si le fil de "Terre" LocoNet de la centrale Digitrax peut être connecté en toute sécurité directement au fil de "de terre" de LocoNet autonome, il suffit de relier les fils RailSync +, RailSync-, et "Terre" de la centrale Digitraxfils aux fils identiques sur le LocoNet autonome.

Ne faire aucune connexion entre les fils du LocoNet autonome et tous les fils rouge ou vert du LocoNet de la centrale. Le faire rendrait le LocoNet autonome juste une autre partie du LocoNet primaire.

Image showing creation of Standalone LocoNet RailSync from
                 primary LocoNet

Notez que ce circuit ne doit pas être utilisé en liaison avec un autre équipement ou circuit qui met un signal actif sur les Fils RailSync du LocoNet autonome.

S'il y a un sujet de préoccupation pour les courant de circulation entre l'alimentation pour la centrale Digitrax et le LocoNet autonome, alors une sorte de d'isolement doit être fournie. Cet isolement est au-delà la portée de cette documentation; des opto-coupleurs pourrait être utilisés à cet effet.

RailSync d'une centrale non Digitrax

Le manuel BDL16x Digitrax donne des recommandations pour fournir un signal"RailSync +" provenant du "rail A" en sortie d'un Booster DCC non-Digitrax. Cette instruction suppose que vous avez ou allez mettre en œre le câblage montré pour "câblage maison directeé" ou "tout câblage rail commun du réseau" comme indiqué dans un schéma précédent. Les points importants à retenir sont que la carte BDL16x exige de reçevoir le signal "Rail A" signal sur on entrée RailSync + (sur la prise LocoNet), que le BDL16x doit être câblé en série sur le "Rail A" côté de la connexion voie, et qu'il y a une connexion "booster à la terre" à la broche 11 de la carte BDL16x. Si la connexion "booster à la terre" n'est pas faite, la détection BDL16x ne fonctionnera pas correctement.

En outre, il peut être souhaitable de prévoir un Dispositif de limitation de courant, comme une résistance en série, entre le booster Rail A relié au fil RailSync+ LocoNet autonome.

Même si cela peut être approprié pour les opérations BDL168, d'autres équipements de LocoNet peuvent exiger à la fois une liaison signal RailSync + et RailSync -. Dans ce cas, les connexions de Rail A à RailSync +, et de rail B à RailSync - peuvent être appropriées. Encore une fois, des résistances de limitation de courant peuvent être conseillées.

Pour éviter le risque de "chemins sournois" entre le booster non-Digitrax et le LocoNet autonome, L'opto-isolation peut être conseillé. Pour le câblage "rail commun", l'opto-isolement est nécessaire, comme illustré dans le schéma du manuel BDL168 montrant "câblage rail commun". certains fabricants de boosters ne proposent que des boosters opto-isolées, et certains autres fabricants de boosters offrent des modèles qui incluent l'opto-isolement.

RailSync à partir d'une centrale NCE

NCE a recommandé au moins deux façons différentes d'utiliser le bus de commande des signaux NCE pour créer RailSync + et RailSync-pour être utilisé par les Boosters Digitrax. Le schéma ci-dessous, en fonction de celui montré dans un document NCE, montre ce qui est considéré comme un bon moyen de le faire.

image montrant circuit pour créer RailSync LocoNet autonome
                      de NCE Control Control Bus +/-

Notes:

Connexion BDL16x à un système DCC sans borne "Terre"

Selon la documentation BDL16x,un bon fonctionnement BDL16x exige une connexion "terre" au booster DCC, via la broche 11 sur le connecteur BDL16x. Mais certains boosters n'ont pas documenté de connexion "terre".

Le circuit suivant a été utilisé pour permettre la connexion d'un BDL16x pour la détection d'occupation avec le système DCC Hornby Elite, qui n'a de connexion "terre". Ce circuit crée une "pseudo-terre" à partir du signal de voie DCC qui peut être utilisé comme la "terre" pour la connexion au BDL16x.

image montrant circuit pour générer une pseudo-terre à partir d'une station de commande sans connexion de masse

Notez que cette "pseudo-terre" doit être connectée seulement aux équipements BDL16x.

Multiple connexions actives LocoNet

Quand un profil JMRI est configuré pour plus d'une connexion active LocoNet, JMRI traite chacune des connexions actives LocoNet comme si il était connecté à un LocoNet indépendant. Quand JMRI envoie un message à LocoNet, il l'enverra seulement à une de ces connexions LocoNet, dépendant de la façon dont le traficLocoNet est généré au sein de JMRI.

Messages de routine LocoNet pour une connexion LocoNet basé sur "Préfix de Connexion"

Chaque connexion active LocoNet au sein d'un profil JMRI donné a un "Préfix de Connexion" unique ainsi qu'un "Nom de Connexion" unique. Pour chaque connexion LocoNet active, la fenêtre principale de l'outil JMRI montrera un menu déroulant pour chaque connexion LocoNet active, où chaque élément du menu déroulant, et chacun est nommé pour le "Nom de connexion" affecté à la connexion.

Lorsque vous utilisez un outil d'un menu déroulant LocoNet donné, L'outil dirigera ses messages LocoNet vers l'interface matérielle associée Avec le «Nom de Connexion» affiché sous le nom du menu déroulant.

Par exemple, considérer un profil JMRI avec trois connexions LocoNet actives, nommée "LocoNet, "LocoNet2", et "LocoNet3". Si l'on ouvre l'outil "Configure Command Station" dans le menu "LocoNet2", le message LocoNet relatif à cette fenêtre outil sera envoyer vers et reçu de la connexion matérielle qui est configurée avec le nom connexion "LocoNet2". L'outil n'enverra pas ses messages vers Les connexions matérielles relatives au connexions avec les Noms de Connexions"LocoNet" et "LocoNet3" , et l'outil ne prêtera pas attention au trafic reçu par JMRI via les connexions associées avec Les connexions "LocoNet" et " LocoNet3".

Routage des messages LocoNet vers une connexion LocoNet basée sur un "Nom de Connexion"

Pareillement, quand JMRI travaille avec une ressource qui est définie par l'utilisation d'un "Préfix de Connexion", il travaillera avec la connexion matérielle associée avec ce "Préfix Connexion", et il n'essaiera pas de travailler avec une ressources qui a le même numéro de ressource mais avec un "Préfix Connexion" différent

Comme exemple, si JMRI essaie de commander L3T45, il enverra ses messages de commande d'Aiguillageà l'interface matérielle associée avec le préfix de connexion"L33, mais n'enveraa pas les messages de commnde à l'interface matérielle avec le préfix de connexion "L" ou au matériel associé avec le préfix de connexion"L2". Pareillement, les messages sur la connexion matérielle associéeavec le préfix de connexionL3 aura Un effet sur l'interprétation JMRI de l'état de L3S512, tandis que les messages LocoNet sur les s matérielles associées avec le préfix de connexion L et préfix deconnexion L2 n'affecteront pas l'interprétation JMRI de l'état de L3S512

Routage des messages LocoNet vers une connexion LocoNet basée sur des Réglages par"Défaut"

JMRI permet à l'utilisateur de configurer comment certains des outils JMRI acheminent leurs messages vers les différentes connexions par défaut. Cette configuration se fait via les "Préférences" du profil dans l'onglet de configuration "par Défauts".Ces réglages forcent les outils JMRI à assumer que certaines opérations devront être dirigées vers certainex connexions matérielles, Sauf si l'outil permet de sélectionner une interface spécifique à l'aide d'un «préfixe de connexion» ou d'un autre outil mécanisme spécifique à un outil.

Par exemple, des utilisateurs JMRI auront une connexion PR3 pour la programmation des décodeurs mobiles, et d'autres une connexion LocoNet pour communiquer avec la centrale, les aiguillages, les régulateurs, etc. Dans ce cas, les réglages "par Défauts" Configurerait la connexion matérielle associée à la voie de programmation PR3 en tant que connexion "Programmer", tandis que l'autre connexion LocoNet s configuré comme le chemin de communication pour "Régualteurs", "Commande Alimentation" et "Centrale".

Plusieurs connexions LocoNet actives à un LocoNet unique

JMRI est conçu en supposant que chacune des connexions matérielles LocoNet de JMRI sont connectées à des bus LocoNet indépendants . Si l'utilisateur a connecté le câble LocoNet de sorte que plus d'une interface matérielle LocoNet JMRI se connecte au même LocoNet, le trafic LocoNet visible sur une connexion sera vu sur les autres connexions matérielles LocoNet connectées.

Á titre d'exemple, considérez un profil JMRI qui configure trois connexions LocoNet actives, avec les noms de connexion "LocoNet", "LocoNet2" et "LocoNet3". Supposons que la première et la seconde d'entre elles soient connectées au même LocoNet, tandis que «LocoNet3» est connecté à un LocoNet indépendant. Si JMRI envoie un message de commande de commutation à LT604, JMRI "verra" ce message de commande de commutation comme un changement à L2T604 lorsque la seconde interface matérielle LocoNet voit le message envoyé par la première interface matérielle de LocoNet. Mais L3T604 ne sera pas changé, car LocoNet3 est une implémentation LocoNet indépendante dans cet exemple, donc il ne verrait pas le trafic généré par JMRI lors de la commande de LT604.

Notez que ce type de connectivité peut causer des difficultés avec le mécanisme de réactivation de la participation JMRI pour tout LocoNet actif qui est connecté à une station de commande LocoNet, comme décrit dans Rejet de Commande Aiguillage par Centrale et Gestion des Commandes d'Aiguillages de JMRI .

"Courant de circulation" et interfaces informatiques

Lorsque plusieurs périphériques partagent différents types de connexions électriques, des courant de circulation peuvent être présents et peuvent provoquer un dysfonctionnement ou une défaillance d'un composant. Un système bien conçu empêche ces problèmes.

Un bon exemple de ce type de problème, c'est la connectivité qui commence à la prise de courant murale, à travers les cartes d'alimentations, des dispositifs d'interface et des ordinateurs. S'il y a une "connexion électrique" entre la prise murale et la sortie d'un bloc d'alimentation, et que le bloc d'alimentation est relié électriquement à un panneau tel qu'un BDL16x, et la carte est connectée électriquement à un bus LocoNet, et le bus LocoNet est électriquement connecté à une interface d'ordinateur, et l'interface d'ordinateur est connecté à un ordinateur personnel, et l'ordinateur personnel est connecté à une alimentation électrique, et l'alimentation est connectée à la prise murale, il pourrait y avoir un "courant de circulation" pour le courant électrique autour de la boucle de connexion électrique. Si le courant électrique arrive à dépasser les limites des composants dans la boucle, il peut y avoir une défaillance d'un composant, et peut-être aussi les composants auxquels il est connecté.

Comment un tel problème peut être évité ? Par une planification minutieuse de la connectivité électrique au sein d'un système, et l'inclusion d'une certaine forme "d'isolement " où les problèmes de connectivité électrique surviennent. Il est généralement très difficile de déterminer la connectivité électrique à l'intérieur de l'alimentation d'un ordinateur, il est donc généralement une bonne idée d'isoler l'ordinateur du reste du système.

L'isolement de LocoNet à partir de l'ordinateur est recommandé. Le LocoBuffer -II et les dispositifs d'interface informatiques LocoBuffer - USB fournissent un "isolement optique" des signaux LocoNet à partir des signaux électriques informatiques. Notez que l'isolement LocoBuffer -II n'est pas efficace lorsqu'il est configuré pour "alimentation locale". Le LocoBuffer -II doit être configuré pour "alimentation isolée" et aurait une alimentation externe branché pour le bon fonctionnement et l'isolement.

Les autres interfaces informatiques peuvent être isolées à l'aide de l'isolement des équipement 3-rd. Placer un hub USB avec isolation optique entre l'ordinateur et le périphérique USB, ou un équipement d'isolation optique RS232 entre l'ordinateur et le dispositif d'interface RS232 pourrait fournir une solution sûre et fonctionnelle. Notez, cependant, que certains utilisateurs ont signalé des problèmes lors de l'utilisation d'un concentrateur USB (si optiquement isolé ou non) avec le PR3.

De tels problèmes de "courant de circulation é" peuvent se produire lors du partage d'une seule alimentation par plusieurs types d'appareils qui partagent une autre connectivité. Un Câble LocoNet peut fournir cette "autre connectivitéé", aussi les périphériques qui se connectent à LocoNet doivent être alimentés avec soin. Une "règle générale" sécuritaire: une source d'alimentation doit être connectée à, au plus, un type de carte.

Exemples de LocoNet® Autonome

Isolation du bus du régulateur LocoNet des Aiguillages, détection et signalisation LocoNet

Le schéma ci-dessous montre un exemple avec une centrale basée sur LocoNet et des régulateurs sur un LocoNet "primaire" et avec un LocoNet autonome qui permet la détection de canton, une commande du signal, et la commande des commutateurs. Dans cet exemple, les périphériques sur le LocoNet "primaire", y compris les Régulateurs , ne peuvent pas commander directement les commutateurs ou les signaux sur le LocoNet autonome.

image montrant un exemple de régulateur LocoNet isolé du LocoNet autonome

La logique de commande du signal JMRI peut interpréter le rapport loconet d'occupation de canton généré par les BDL168s, et peut commander les aspects du signal en générant les messages LocoNet appropriées aux SE8Cs. JMRI peut également commander des commutateurs connectés à la DS64. Ce type de connectivité peut être utile quand JMRI est utilisé pour mettre en place un panneau CTC.

Pour la connectivité montré dans ce schéma, les fils de données de LocoNet autonome ne sont pas connectés au LocoNet primaire, donc l'Interruption LocoNet Maître ne peut pas être fournie par la centrale. Une source alternative à l'Interruption du signal de données LocoNet doit être utilisé. Le LocoBuffer -USB (sauf le lLocoBuffer-USB Rev-n) peut facilement être configuré pour fournir "Interruption LocoNet maître" via un réglage d'un cavalier interne (voir le manuel de l' utilisateur LocoBuffer -USB ). Les autres sources d' Interruption du signal de données LocoNet sont décrites ci-dessus.

Avec la connectivité indiquée sur le schéma ci-dessus, le DS64 ne obtenir ses commandes de commutation depuis l'alimentation DCC de la voie. Il s'agit d'un choix volontaire. La Connexion de DS64s de telle sorte qu'elles n'obtiennent pas l'alimentation de la voie peut aider à éviter une certaine instabilité DS64 qui a été rapportée par certains utilisateurs. Au lieu de cela, le DS64 est alimenté par une alimentation externe, et reçoit ses ordres de commande de commutation de LocoNet.

Ce schéma suppose qu'il n'y a pas de courant de circulation entre tous les périphériques associés au LocoNet autonome et tous les équipements associés avec le LocoNet primaire. Cela permet la connexion du fil de "terre" de la centrale LocoNet Digitrax au fil "Terre" du LocoNet autonome. Il montre également l'utilisation de deux dispositifs LocoBuffer - USB comme interfaces informatique. Ces appareils offrent une isolation optique du signal entre le côté "informatique" de l'appareil et le côté "LocoNet" de l' appareil, ce qui élimine "les courants de circulation " entre chaque LocoNet et l'ordinateur. Si un ou plusieurs dispositifs d'interface LocoNet sont utilisés qui ne fournissent pas l'isolement, alors il y a une possibilité que "les courants de circulation" soient présents. Voir "Les courants de circulation" et interfaces informatiques, ci-dessus, pour plus d'informations.

Commutateurs (DS64), Détection (BDL168) et signaux (SE8C) avec une centrale non Digitrax DCC

Le schéma ci-dessous montre une application possible d'un LocoNet autonome pour la signalisation contrôlée par ordinateur à l'aide d(une carte Digitrax BDL168 pour la détection d'occupation, Carte Digitrax SE8C pour les signaux, et la carte Digitrax DS64s pour la commande de commutateurs. Pour cet exemple, l'une des les cartes BDL168 doit être configurée pour fournir l'Interruption du signal de données LocoNet.

Image montrant LocoNet autonome pour DS64, SE8C, BDL168
             lors de l'utilisation d'une centrale non Digitrax

La logique de commande JMRI du signal peut interpréter les message rapport LocoNet d'occupation du canton générés par les BDL168s, et peut commander les aspects de signal en générant des messages LocoNet appropriés aux SE8Cs. JMRI peut également contrôler des commutateurs connectés à la DS64. Ce type de connectivité peut être utile quand JMRI est utilisé pour mettre en place un panneau CTC.

Le bloc du générateur de RailSync devrait être mis en œre comme décrit dans RailSync d'une station de commande non Digitrax.

Pour la connectivité montré dans ce schéma, la DS64 doit être configurée pour prendre ses messages de commande de commutation de LocoNet au lieu de ses entrées de voie DCC. Cela devrait éviter certaines instabilités rapportées de DS64s lorsqu'il est connecté au signal DCC de la voie.

Ce schéma suppose que l'interface de l'ordinateur isolée est utilisée pour empêcher les "chemins courants de fuiteé" entre le LocoNet autonome et la ordinateur. Si un ou plusieurs dispositifs d'interface LocoNet est utilisé qui ne pas fournir l'isolement, alors il y a une possibilité que des "courants de circulations" soient présents. Voir "courants de circulations" et interfaces informatiques, ci-dessus, pour plus d'informations.

Carte SE8C de signalisation sans une centrale Digitrax

Le schéma ci-dessous montre une application possible d'un LocoNet autonome pour la signalisation contrôlée par ordinateur en utilisant des cartes SE8C Digitrax. L'exemple suppose que l'informations de détection sur le LocoNet Autonome n'est pas collectée à partir d'un périphérique connecté au LocoNet autonome qui nécessiterait une copie du signal de voie DCC sur le câble LocoNet RailSync +/- autonome.Parce que le LocoNet autonome ne nécessite pas de signaux RailSync actifs+/-, il n'est pas nécessaire pour une connexion aux sorties voie du booster. Mais le LocoBuffer-USB nécessite une alimentation de RailSync quand il est en mode interruption dans le LocoNet, de sorte qu'une alimentation de RailSync est montrée.

L'alimentation RailSync peut être fournie par un bricolage tel que décrit dans l'alimentation RailSync à partir d'une alimentation CC, ou via un périphérique commercial qui peut fournir une alimentation CC aux fils LocoNet RailSync autonomes, tels que les RR-CirKits LocoNet-Terminator ou SSB-Gateway.

Image montrant un LocoNet autonome pour SE8C signalisation seulement

Remerciements

Entre autres, Elmer McKay et Dick Bronson ont fourni d'importantes entrées sur le contenu de cette page. Je vous en remercie!

Outils JMRI Standalone LocoNet

N/A

Documentation

Autre information

information et aide pour les produits Digitrax peuvent être trouvées sur le site Digitrax.

information et aide pour la LocoBuffer-II, le LocoBuffer-USB, et autres produits RR-CirKits peuvent être trouvés sur le site RR-Cirkits.

information et aide pour les produits de Team Digital peuvent être trouvés sur le site Web Team Digital.

information et aide pour lHorloge Rapide LocoNet de Logic Rail Technologies LocoNet peut être trouvé à l'adresse site web de Logic Rail Technologies.

LocoNet® est une marque déposée de Digitrax, Inc.