JMRI® connects to...

Supported Hardware

Installation

Applications

Tools

JMRI provides powerful tools for working with your layout:

Layout Automation

JMRI can be used to automate parts of your layout, from simply controlling a crossing gate to running trains in the background.
Donate to JMRI

Adressage LocoNet

Le Systèmes LocoNet adresse des capteurs en entrée et des aiguillages en sortie en utilisant des numéros. Cette page explique comment ces chiffres sont définis dans JMRI, et comment ils se rapportent pour les numéros dans d'autres systèmes..

Adressage Aiguillage LocoNet dans JMRI

A l'intérieur des paquets sur la LocoNet, les sorties aiguillages sont adressées avec des nombres de 0 à 4095. Les régulateurs cependant, répondent aux numéros 1 à 4096. Pour éviter la confusion pour l'utilisateur , JMRI utilise la même numérotation que les régulateurs: LT1 à LT4096.

Notez que lorsque le panneau moniteur LocoNet affiche le contenu des paquets LocoNet dans le texte, il utilise le même adressage, donc 1 à 4096. Il est ensuite différent des octets bruts qui sont affichés, mais au moins c'est compatible avec ce que les utilisateurs s'attendent à voir. Nous convenons de la confusion, mais il doit y avoir une certaine confusion, quelque part, étant donné la façon dont cela a été mis en place

Le Tableau Aiguillage

Support: Adressage LocoNet®

Le Systèmes LocoNet® adresse des Capteurs en entrée et des Aiguillages en sortie en utilisant des numéros. Cette page explique comment ces chiffres sont définis dans JMRI, et comment ils se rapportent auxs numéros dans d'autres systèmes..

Adressage Aiguillage LocoNet

A l'intérieur des paquets sur la LocoNet, les sorties Aiguillages sont adressées avec des numéros de 0 à 4095. Les régulateurs cependant, adressent ceux-ci avec des numéros de1 à 4096. Pour éviter la confusion pour l'utilisateur , JMRI utilise la même numérotation que les régulateurs: LT1 à LT4096.

Notez que lorsque le panneau moniteur LocoNet affiche le contenu des paquets LocoNet dans le texte, il utilise le même adressage, donc 1 à 4096. Il est ensuite différent des octets bruts qui sont affichés, mais au moins c'est compatible avec ce que les utilisateurs s'attendent à voir. Nous convenons de la confusion, mais il doit y avoir une certaine confusion, quelque part, étant donné la façon dont cela a été mis en place

Le Tableau Aiguillage

Le Table Aiguillage JMRI montre un tableau des Aiguillage que JMRI connait. À chaque fois que JMRI voit un message LocoNet qui spécifie un Aiguillage, JMRI met à jour une entrée existante dans le tableau ou crée une nouvelle entrée si elle n'existe pas. Chaque Aiguillage dans le tableau peut être affecté d'un "Nom Utilisateur".

Le tableau Aiguillage fournit un aperçu utile de l'état actuel de tous les Aiguillages connus, et permet à l'utilisateur de changer l'état de ces Aiguillages.

Des informations supplémentaires sur les Aiguillages et le Tableau Aiguillage peuvent être trouvées dans la page principale des Aiguillages.

Adressage des Capteurs LocoNet

A l'intérieur des paquets sur le LocoNet, les Capteurs sont traités avec des numéros de 0 à 4095. La documentation Digitrax fait référence à des nombres de 1 à 4096, cependant. Tout comme pour les Aiguillages, nous utilisons la documentation de numérotation pour définir les noms de Capteur: LS1 à LS4096.

La façon la plus simple de trouver les bon numéros pour un Canton donné est d'ouvrir une fenêtre, "LocoNet moniteur", et déposer une locomotive sur le Canton qui vous êtes intéresse Vous verrez les Message LocoNet, avec le numéro, dans la fenêtre qui ressemble à quelque chose comme ceci: "General sensor input report: contact 161 (DS54 switch 81 Aux input) (BDL16 11,1) is Hi" Le numéro de contact, 161 dans ce cas, est l'adresse du Capteur. Le préfixe qui avec LS obtient le Nom Système du Capteur, par exemple LS161 dans ce cas.

Si vous voulez entrer manuellement les adresses du matériel dans le système, vous pouvez le faire en entrant le numéro de la carte, suivi par le numéro de canal séparé par un":"
Ainsi pour un Capteur sur la carte 11, canal 1, vous devrez entre dans le champs Adresse Matériel:11:1

Si vous voulez calculer l'adresse d'une entrée BDL168, vous pouvez utiliser     nombre = 16 * (numéro de carte) + (numéro de canal) - 16 où "numéro de canal" va de 1 à 16. Par exemple, le premier circuit (numéro 1) sur la carte 11 a le numéro:     nombre = 16 * (11) + (1) - 16 = 161 où "numéro de canal" va de 1 à 16. Par exemple, le premier circuit (numéro 1) sur la carte 11 a le numéro: nombre = 16 * (11) + (1) - 16 = 161 comme nous l'avons vu dans l'exemple ci-dessus.

Si vous voulez calculer l'adresse d'une DS54, utilisez:     nombre = 2 * (numéro de l'Aiguillage - 1) + 1 Par exemple, l'entrée associée à l'Aiguillage 81 a le numéro:     nombre = 2 * (81 - 1) + 1 = 161 Si c'est l'entrée du commutateur, vous ajouter un plus à ce que:     nombre = 2 * (numéro d'Aiguillage - 1) + 2

Par exemple, l'entrée du commutateur associés à l'Aiguillage 12 a le numéro:

    nombre = 2 * (12 - 1) + 2 = 24.

Le Tableau Capteur

Le tableau Capteur JMRI montre un tableau de Capteurs que JMRI connait.Chaque fois que JMRI voit un message LocoNet qui spécifie un Capteur ,JMRI met à jour une entrée existante dans le tableau ou crée une nouvelle entrée si elle n'existe pas déjà. Chaque Capteur dans le tableau peut être affecté d'un "Nom Utilisateur".

Le Tableau Capteur fournit un aperçu utile de l'état actuel de tous les Capteurs connus.

Des informations supplémentaires sur les Capteurs et le Tableau Capteurs peuvent être trouvées dans la page principale Capteurs.

Addressage Transpondeur

Le transpondeur Digitrax est géré via le mécanisme de Rapport dans JMRI. Les Rapports recueillent l'information depuis le réseau et la rend disponible quand elle change. JMRI se réfère à aux Rapports en utilisant le nom LRx x est un nombre qui correspond à une zone de détection

Les zones de transpondeur sont numérotées séquentiellement depuis 1 à 4096. Le matériel actuel BDL16x oeuvre seulement sur les zones de transpondage impaires. La première zone transpondage d'une carte BDL16x est rapporté comme un journal numéro (1 + ( adresse carte -1) * 16). La deuxième zone de transpondage d'une carte BDL16x est rapporté comme un journal numéro (1 + ( adresse carte -1) * 16) + 2.

La numérotation Rapports

est résumée dans le tableau ci-dessous:

Adresse CarteZoneNuméro Rapport
1ALR1
BLR3
CLR5
DLR7
ELR9
FLR11
GLR13
HLR15
2ALR17
BLR19
CLR21
DLR23
ELR25
FLR27
GLR29
HLR31
3ALR33
BLR35
CLR37
DLR39
ELR41
FLR43
GLR45
HLR47
...
256ALR4081
BLR4083
...
HLR4095

Le Tableau Rapports

Le Tableau Rapports JMRI montre un tableau de Rapports que JMRI connait. JMRI crée une entrée dans ce tableau pour chaque nouvelle zone de répéteurs pour lesquels il voit un message transpondage Chaque rapport dans le tableau peut être affecté d'un "Nom Utilisateur".

Une fois que vous avez le matériel transpondage installé et au moins une locomotive répondant correctement, il est simple de remplir le tableau de rapports pour chaque zone de transpondage en mettant la locomotive transpondante dans toutes les zones de transpondages compatibles. Il peut être utile de remplir un "Nom Utilisateur" dans le tableau Rapports JMRI au même moment où la locomotive pénètre dans chaque zone de transpondage

Des informations supplémentaires sur les Rapports et le Tableau Rapports peuvent être trouvé dans la page principale Rapports.

Traitement des Variables Système LocoNet (SVs)

( Ce qui suit a été tout d'abord disponible dansAvant JMRI 4.1.2. Les versions précédentes peuvent ne pas êtres terminées ).

Comme les décodeurs stockent les Variables de Configuration ( CVs ) pour définir leurs réglages, certains appareils compatibles LocoNet disposent de Variables Système ( SVs ).

Il y a ( au moins ) deux variantes du protocole pour accéder à celles-ci. JMRI peut utiliser la version 1 ou 2 pour accéder aux SVs compatibles en sélectionnant "System Variable Type 1" ou "System Variable Type 2" comme mode programmation, respectivement. Cette option est présentée quand vous utilisez une Connexion Système LocoNet qui est actuellement connectée à LocoNet, Tel qu'un LocoBuffer - USB ou PR3 dans le mode MS100.

SVs sont numérotées de 1 à 127 pour le matériel version 1 et de 1 à 2^16-1 = 65,565 pour le matériel version 2. Leurs noms peuvent être écrits dans plusieurs formats:

Adressage SV Carte Version 1

Dans plusieurs documents, le protocole SV version utilise Une adresse en deux parties: 83/1, par exemple. (SV version 2 utilise un simple nombre avec jusqu'à 14 bits; 0 n'est pas utilisé ). Il ne semble pas y avoir de méthode standard pour cartographier cela en un seul nombre. JMRI cartographie A/B par (B-1)*256+A. La plupart des cartes semblent utiliser les adresses N/1, ainsi ceci fait que cela corresponde tout juste à N dans JMRI. Pour résumé:

Ancien
Style
JMRI
Nombre
10/110
83/183
83/2339
83/0-173
Notez que les adresses N/0 font des opérations spéciales, et ne sont pas réellement des adresses: Elles tournent les messages de programmation en commandes. Ils sont disponibles en utilisant des nombres négatifs comme ci-dessus, mais ils ne sont vraiment pas recommandé!

Utilisation de ceci dans une carte de définition DecoderPro

Vous pouvez utilisez tous les outils DecderPro pour gérer une carte utilisant le protocole SV LocoNet si vous fournissez un fichier de définition approprié. Ceuc-ci sont dans le mêmeformat qu'un fichier de définition décodeur, ecepté que pour spcifier le protocole SV LocoNet Version 2 Vous modifiez l'élément "programming pour ressembler à: <programming direct="no" paged="no" register="no" ops="no"> <mode>LOCONETSV2MODE</mode> </programming>

lLe protocole SV LocoNet Version 1 est la même exception que vous spécifiez LOCONETSV1MODE. Pour avoir plus d'information, voir le schema definition file.

Notez que le protocole version 1 n'est plus recommandée. Si vous écrivez une définition décodeur pour un circuit qui peut utiliser les deux, vous sautereze la ver sion 1 par la fourniture de l'option LOCONETSV2MODE.

LocoNet® est une marque enregistrée de Digitrax, Inc.