Ajout/Edition des Têtes de signal

chiffre simple panneau de signaux logiques

JMRI a besoin de savoir comment une tête de signal sur le réseau est connectée au matériel électrique. Une fois qu'il le sait , il peut envoyer les bonnes commandes pour commander l'apparence de la tête de signal.

Le dialogue "Ajouter Tête de signal" vous donne un certain nombre de choix différents pour savoir comment la tête de signal est connectée:

Sortie triple
Ce type de contrôle d'une tête de signal via trois connexions électriques. On va à une lampe/LED verte, à une jaune, et le troisième à une rouge.

Ces connexions sont commandées via le l'aiguillage logique JMRI et donc apparaître dans la table Aiguillage. Elles ne sont pas vraiment liées à la commutation des moteurs, même si, elles sont simplement des sorties électriques.

Pour chaque connexion, saisissez l'aiguillage JMRI pour le raccordement électrique sur le réseau, soit comme un nombre (1,2,3) ou comme un Nom JMRI (nom système, comme LT1, CT2 ou un nom utilisateur déjà défini). Ils n'ont pas besoin d'être consécutives ou dans un ordre particulier.

Si vous avez besoin de déboguer une de ces Têtes de signal, commencez par vérifier si les connexions Aiguillage travaillent. Vous pouvez le faire en allant au Tableau Aiguillage et changer le réglage de la sortie. Réglage par exemple de l'aiguillage sur la connexion "vert", Dévié devrait allumer la lampe verte.

Double sortie
Ce type commande une tête de signal via deux connexions électriques. On va à une lampe/LED verte, et l'autre à un rouge. le jaune est créé en les allumant à la fois en même temps.

Ces connexions sont contrôlées via l'aiguillage logique JMRI , etvont donc apparaître dans le tableau Aiguillage. Elles ne sont pas vraiment liées à la commutation des moteurs, même si, elles sont simplement des sorties électriques.

Pour chaque connexion, saisissez l'aiguillage JMRI pour le raccordement électrique sur le réseau, soit comme un nombre (1,2) ou comme un Nom JMRI (nom système, comme LT1, CT2 ou un nom utilisateur déjà défini). Ils n'ont pas besoin d'être consécutives ou dans un ordre particulier.

sortie Quadruple
Ce type commande d'une tête de signal via quatre connexions électriques. On va à une lampe /LED verte, à une jaune, à une rouge, et le quatrième à une "lunaire" (blanc).

Ces connexions sont commandées via l'aiguillage logique JMRI, et donc apparaître dans le Tableau Aiguillage. Elles ne sont pas vraiment liées à la commutation des moteurs, même si, elles sont simplement des sorties électriques.

Pour chaque connexion, saisissez l'aiguillage JMRI pour le raccordement électrique sur le réseau soit comme un nombre (1,2,3) ou comme un Nom JMRI (nom système, comme LT1, CT2 ou un nom utilisateur déjà défini). Ils n'ont pas besoin d'être consécutives ou dans un ordre particulier.

Si vous avez besoin de déboguer une de ces Têtes de signal, commencez par vérifier si les connexions Aiguillage travaillent. Vous pouvez le faire en allant au Tableau Aiguillage et changer le réglage de la sortie. Réglage par exemple l'aiguillage sur la connexion "vert", Dévié devrait allumer la lampe verte.

Sortie unique
Ce type commande une tête de signal avec une seule connexion électrique. La connexion peut être à une seule lampe/LED pour afficher une apparence unique. Une méthode alternative consiste à connecter une paire de diodes à la sortie unique du câbles adaptés de sorte que lorsque la sortie du décodeur est ON vous obtenez une couleur et alors que la sortie est désactivée, vous obtenez l'autre. Ce type pourrait aussi être utilisé pour contrôler les Têtes de signal à commande mécanique qui n'ont que deux apparences et ont donc toujours une apparence. Il est possible de gagner une troisième apparence "clignotant". Si vous avez Eteint et une couleur sélectionnée, alors le résultat final est une option clignotant supplémentaire S'il y a deux couleurs choisies, alors vous donnez un clignotement pour les deux couleurs , mais Cependant ceci fera l'option flash entraînant les couleurs clignotantes alternativement.

Ces connexions sont commandées via l'aiguillage logique JMRI , et donc apparaître dans le Tableau Aiguillage. Elles ne sont pas vraiment liées à la commutation des moteurs, même si, Elles sont simplement des sorties électriques.

Pour chaque connexion, saisissez l'aiguillage JMRI pour le raccordement électrique sur le réseau soit comme un nombre (1,2,3) ou comme un Nom JMRI (nom système, comme LT1, CT2 ou un nom utilisateur déjà défini). Ils n'ont pas besoin d'être consécutives ou dans un ordre particulier.

Si vous avez besoin de déboguer une de ces têtes de signal, commencez par vérifier si les connexions Aiguillage travaillent. Vous pouvez le faire en allant au Tableau Aiguillage et changer le réglage de la sortie .

Apparence "droit"- L'apparence donnée lorsque la connexion est à l'état droit Apparence "dévié" - L'apparence donnée lorsque la connexion est dans l'état dévié.

Virtuel
Ce type ne se connecte pas du tout au réseau Utilisez-le quand vous voulez par exemple afficher une tête de signal sur un panneau, mais ne pas en avoir un vrai sur le réseau.
Aspect SE8c 4 aspects
Ce type commande des têtes de signal attachées à un SE8c carte de pilotage de tête de signal Digitrax.

Parce que chaque Aspect tête de signal SE8c 4 travaille avec une adresse DCC spécifique , son nom système est déterminée automatiquement à partir de cette adresse. Vous n'avez pas à l'entrer. Par exemple, l'Aspect tête de signal SE8c 4 pour l'adresse matérielle 257, il lui sera donné un nom système basé sur cecis.

Vous pouvez éventuellement entrer un nom utilisateur si vous le souhaitez.

Dans le champ "numéro d'Aiguillage", entrez l'adresse DCC appropriée de la sortie SE8c comme un nombre. Par exemple, la 1ère tête de signal du 1er SE8c, tel qu'il est configuré en usine par Digitrax est "257" par sélection de "créer aiguillage", pui sélectionnez "LocoNet" dans le menu déroulant, entrez "257"dans le champssuivant our lui. Voir par exemple les page 5 et 7 du manuel Digitrax SE8c ( http://www.digitrax.com/ftp/se8c.pdf). De même dans le champs du second aiguillage, entrez en "258".

Alternativement, si vous utilisez plus d'un type de matériel, vous pourriez avoir besoin de spécifier un nom complet utilisateur ou système. Dans ce cas, mettre le nom de l' Adresse la plus basse de l'aiguillage, par exemple NT257, dans le champ "numéro de aiguillage". et l'adresse de aiguillage supérieur, par exemple NT258, dans le champ "Deuxième Aiguillage".

LDT LS-DEC
Ce type est particulièrement utile pour la signalisation européenne. Il contrôle les signaux attachés à un Littfinski DatenTechnik (LDT) et Décodeur Signal LS-DEC , ou d'un décodeur DP2N modèle Marathon.

Ces contrôleurs utilisent sept adresses DCC d'aiguillage (accessoire décodeur) pour spécifier les adresses des sept apparences possibles de la tête de signal. Entrez celles-ci, soit à partir de la liste déroulante des aiguillages déjà définis ou en créant un nouvel aiguillage pour une connexion particulière. Ils n'ont pas besoin d'être consécutives ou dans un ordre particulier

Pour plus d'informations sur la configuration de ces têtes de signal, voir la page exemples.

Décodeur de signal DCC</ dt>
Ce type commande les têtes de signal attachées à un décodeur qui utilise les paquets de têtes de signal définies par le groupe de travail NMRA DCC pour la commande. Ceci est un protocole spécial défini pour le pilotage des têtes de signal, et est différent de la façon dont sont commandés les "Décodeurs d'accessoires" (sorties d'aiguillage, par exemple).

Entrez l'adresse de DCC comme un nombre.La case à cocher compensation utilise une autre interprétation du schéma d'adressage qui pourrait être en cours d'utilisation.

Chaque aspect est attribué un numéro différent, à partir de là, vous pouvez attribuer des numéros différents pour chaque aspect en fonction du matériel utilisé.

Grapevine
Ce type de contrôle des têtes de signal attachées à un Noeud Grapevine Protrak.

Dans le champ texte, entrez un nom système pour une tête de signal Grapevine , par exemple GH1204 pour le 4ème connecteur sur la 2e banque du 1er nƏud. Pour plus d'informations sur la façon dont ces noms sont générés, consultez la Page sur les noms de Grapevine. </ Dd>

Pilote de Signal MERG 2
Ce type commande un signal qui utilise un Pilote de Signal MERG 2 pour commander ses aspects affichés. Le SD2 est piloté à l'aide d'un décodeur d'accessoires à état stable. Le nombre d'aspects qui sont affichées sur la tête de signal, va déterminer le nombre de sorties d'aiguillage requises. Par exemple.
2 Aspects nécessitent une aiguillage
3 Aspects nécessitent deux aiguillages
4 Aspects nécessitent 3 aiguillages

Le Pilote de Signal sur JMRI a été configuré pour contrôler la sortie du seul aspect de la SD2, il ne commande pas les autres caractéristiques de la SD2 comme les "Règles de vapeur" ou "Feather". Cependant ceux-ci peuvent facilement être configurés à l'aide de Logixs normaux ou d'itinéraires.

Notes - Le pilote MERG SD2 ne supporte pas l'aspect clignotement jaune, pour flasher les aspects jaune un circuit supplémentaire est nécessaire tel que documenté dans les Bulletins Techniques MERG.
Comme le pilote MERG SD2 va au-delà des aspects Vert/Jaune/Rouge pris en charge dans JMRI avec un double aspect jaune, l'état double jaune est représentée dans le statut de "lunaire".

De plus amples informations sur le Pilote de Signal peuvent être trouvées à MERG

La fenêtre de Dialogue "Modifier tête de signal" fournit pour la visualisation et la modification optionnelle d'information pour les Têtes de signal existant. Utilisez le bouton"éditer" du Tableau Tête de signal pour sélectionner une tête de signal. Le type de tête de signal et le nom système peut ne pas être changé. Après avoir effectué des modifications dans la boîte de dialogue, cliquez sur "Mise à Jour" pour le changement des informations tête de signal. Cliquez sur "Annuler" pour quitter sans apporter des modifications. La Fermeture de la fenêtre Modifier la tête de signal est équivalent à cliquer "Annuler". Une seule tête de signal peut être éditée à la fois